Imprimer

Vulvodynie et vestibulodynie

Vulvodynie et vestibulodynie

 

Lorsque des douleurs apparaissent sur la vulve (qui comprend l'ensemble des organes génitaux externes de la femme), sans qu’aucun examen médical n'en trouve la cause, on parle de vulvodynie. La vestibulodynie, anciennement appelée vestibulite, est une forme particulière de vulvodynie. Elle se définit par la présence d'une douleur localisée au niveau du vestibule, à l'entrée du vagin. Il est possible de diagnostiquer une vestibulodynie en appuyant sur quelques points spécifiques du vestibule avec un coton-tige. 

Vestiboldynie,_coton_tige,_HD

Approches complémentaires 
 

Un examen gynécologique est nécessaire pour trouver la cause d'une vulvodynie. Si l'origine est organique, le médecin apportera un traitement adapté. Parfois une chirurgie est utile. Il est aussi recommandé de consulter un professionnel spécialisé en physiothérapie pelvienne (kinésithérapeute, sage-femme, etc.). Grâce à des massages spécifiques, il permettra d'agir sur la douleur ressentie. Une sexothérapie peut également aider le couple à atténuer l'anxiété liée au rapport sexuel. L'application d'un lubrifiant et des dilatateurs vaginaux, quel que soit le traitement entrepris, sont presque toujours conseillés pour diminuer l'anticipation de la douleur et rééduquer progressivement le vagin à la pénétration.