Imprimer

Syndrome de Rokitansky

Syndrome de Rokitansky

10

 
 

À la naissance, environ 1 fille sur 4500 est touchée par le syndrome MRKH. C'est une malformation congénitale, caractérisée par un développement incomplet ou une absence totale du vagin et de l’utérus. On parle alors d’agénésie ou d’aplasie vaginale (ou utéro-vaginale). Elle est parfois associée à des problèmes rénaux, vertébraux, auditifs ou cardiaques. À l’adolescence, tout comme les seins et la pilosité, la vulve est d’apparence normale. Seule, l’absence de règles est préoccupante. 

 

Diagnostic difficile
 

Une consultation gynécologique et des examens complémentaires sont nécessaire pour confirmer le diagnostic. Cette annonce est toujours un choc très difficile pour la jeune fille et sa famille. Il convient alors d'instaurer une prise en charge pluridisciplinaire, avec un accompagnement psychologique important, afin de répondre à toutes leurs inquiétudes. 

 

 
Traitement avec les dilatateurs vaginaux
 

En cas de syndrome MRKH, l’utilisation des dilatateurs vaginaux doit se faire en étroite collaboration avec un médecin. Selon votre situation, il est le seul à pouvoir déterminer le programme thérapeutique dans son ensemble. Le traitement a pour but de créer une cavité vaginale autorisant la pénétration vaginale pendant les relations sexuelles. Il existe deux méthodes :

   • Méthode de Frank (non chirurgicale) 

On utilise des dilatateurs vaginaux de tailles graduées pour assouplir et étirer les tissus vaginaux, dont les propriétés sont naturellement élastiques. Ce procédé permet progressivement d’agrandir le vagin, même lorsque la cupule vaginale est très courte au départ. Grâce aux exercices réguliers de dilatation, le vagin peut s’allonger jusqu’à 8 à 10 cm de manière définitive.

   • Intervention chirurgicale 

Une vaginoplastie est possible pour créer un nouveau vagin. À la suite de cette intervention chirurgicale, pendant quelques semaines, l’utilisation des dilatateurs est souvent nécessaire pour préserver la structure du néo-vagin.