Imprimer

Exercices de respiration

Exercices de respiration

 

623

 

Étape 1

 

La respiration est une nécessité de la vie que nous prenons souvent pour acquis. Nous possédons tous la capacité innée d'inspirer puis d'expirer, mais peu savent vraiment l'utiliser à leur avantage. Face à l'angoisse, la peur et la douleur, qu'elle soit organique ou émotionnelle, prendre le temps de bien respirer s'avère être un anti-stress et un tranquillisant naturel très efficace. En effet, les exercices de respiration procurent à l'organisme des bienfaits autant physiques que mentaux. Ils permettent de détendre le corps dans sa globalité et d'apaiser considérablement le rythme cardiaque lors d'une situation de stress. 

Apprendre à respirer correctement et profondément est donc extrêmement bénéfique pour les femmes victimes de vaginisme. Ainsi, les exercices de respiration rendent possible un meilleur contrôle de soi et seront surtout très utiles pour atténuer la contraction au niveau de la musculature pelvienne. Il est évident que ces exercices de respiration ne résoudront pas à eux seuls le vaginisme, mais une bonne partie du problème se réglera déjà en évitant de se laisser dépasser par ses émotions. En effet, dans le cas particulier du vaginisme, une bonne respiration amène la femme à se relaxer et à contrôler le stress inhérent au probme. Elle lui permet aussi de se concentrer sur un travail précis, en alternant différents rythmes, en cas de pénétration difficile et douloureuse. En plus d’être un dérivatif à la douleur, la respiration détend très bien les muscles. Il est donc important, quand nous avons mal et devant toute situation stressante d'ailleurs, de bien respirer calmement, profondément et à un rythme régulier (et non de retenir notre respiration comme nous avons tendance à le faire par réflexe).

 

 

Quelques conseils pour bien respirer

Créez une athmosphère paisible, dans un endroit calme et sans risque d'être dérangée. Portez des vêtements amples pour être pleinement à l'aise. Dans un premier temps ces exercices sont à faire seule et sans aucune tentative de pénétration. Ils doivent se pratiquer quotidiennement, au moins une fois par jour, pendant plusieurs minutes. Les moments les plus opportuns sont en début ou en fin de journée. En effet, cela permet le matin, de mieux se réveiller, et le soir, d'évacuer la tension accumulée durant la journée. Au début, ces exercices vous demanderont un effort de concentration, mais très rapidement, l'activité vous paraîtra agréable et automatique. Si vous souhaitez faire les exercices, en position couchée, allongez-vous de façon à vous mettre à l'aise sur le sol ou sur un lit, tout en écartant légèrement vos jambes et vos bras. En position assise, maintenez le dos bien droit, les mains posées sur les jambes.

Pour respirer correctement, vous devez soulever l'abdomen et non les épaulescomme nous avons tendance à le faire sous la pression et le stress. Vos épaules lors des exercices respiratoires ne doivent jamais bouger. Pour bien respirer, prenez une profonde inspiration par le nez sur un temps court (pendant une ou deux secondes environ), puis bloquez très gèrement votre souffle juste avant l’expiration. Fermez les yeux pour mieux vous concentrer, puis expirez calmement et profondément par la bouche. Plus vous soufflerez, plus vous permettrez à votre corps de se détendre. Pendant la respiration, desserrez votre poing et imaginez un courant montant de votre ventre jusque dans la poitrine, puis parcourant les épaules et les bras. 

 

 

Décontraction des muscles vaginaux, sans pénétration / Exercices de Kegel ►