Les packs Velvi, dispositifs médicaux, sont des ensembles de plusieurs dilatateurs vaginaux en plastique lisse, de tailles graduées. Ils sont accompagnés d’une poignée amovible. Cette gamme de produits a été développée pour atténuer les douleurs lors des relations sexuelles chez la femme (vaginisme, dyspareunie, sténose vaginale, agénésie vaginale, MRKH, etc.).​ 

 

Kit_Velvi_-_Complet    Kit_Velvi_-_Maxi    Kit_Velvi_-_Mini    Huile_de_jojoba

 

Kit_Velvi_13

Livre_Velvi

 

Vecteur

Application

 

Témoignages (vaginisme)

 
« Lors d’un rapport sexuel, j’ai très mal. Plus précisément, c’est lorsque mon conjoint essaye de me pénétrer, que c’est très douloureux. Je me souviens des premières fois… Ça coinçait systématiquement à l’entrée du vagin. Lui-même ne comprenait pas pourquoi c’était aussi fermé. Comme si j’étais verrouillée de l’intérieur, cadenassée presque. Pourtant, nous nous entendions si bien au quotidien. » Lucie
 
« Au moment où le coït est anticipé, je ne contrôle plus rien, comme si mon conjoint devenait pour moi un étranger. Mes jambes tremblent et se referment toutes seules, mon cœur bat la chamade, mon visage se crispe, les larmes me montent aux yeux et je le repousse. Cela me paraît surréaliste, j’aime cet homme, il est très doux, je suis consentante et tout se passe bien pendant les préliminaires… Quel est le problème alors ? Dès qu’il se rapproche de moi pour tenter de me pénétrer, je réagis comme si je me faisais violer. C’est très déroutant pour tous les deux. » Emilie
 

« J’ai sincèrement envie d’y arriver, mais la peur d’avoir mal est plus forte. Quand mon mari se met sur moi, je suis paniquée, même si j’essaye vraiment de me concentrer et de faire le vide. Dès qu’il s’approche de mon sexe, je sursaute de peur. Même mon propre doigt, c’est inenvisageable. Je ne sais pas comment cette idée s’est ancrée dans ma tête, mais j’ai toujours l’impression que mon vagin est trop étroit et que le sexe de mon homme doit perforer quelque chose, un hymen trop épais peut-être, pour créer une sorte de passage. Un peu comme un marteau-piqueur. » Sonia